Grippe A : les généralistes enfin autorisés à vacciner .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grippe A : les généralistes enfin autorisés à vacciner .

Message  Dom le Mar 12 Jan - 12:42

Mais le dispositif censé démarrer mardi risque d'être lent à se mettre en place.

Pour les Français qui veulent encore se faire vacciner contre la grippe A (H1N1), c'est une simplification du dispositif. À partir de mardi ils peuvent se rendre dans un centre de vaccination ou bien chez leur médecin, «qu'ils aient ou non reçu le bon de l'Assurance-maladie» a insisté la ministre de la Santé Roselyne Bachelot en présentant les nouvelles modalités la semaine dernière. De leur côté, les médecins libéraux doivent - en tout cas pour l'instant - se fournir auprès des centres de vaccination. Sur le plan financier, il est prévu que l'acte de vaccination soit facturé à hauteur de 6,60 euros - pris en charge par l'Assurance-maladie - s'il s'agit d'une séance spécifique. Si l'injection est effectuée dans le cadre d'une consultation habituelle, le patient ne paie aucun supplément. Mais le médecin peut également confier à un infirmier le soin de pratiquer l'injection sur la base d'une prescription.

Sur le terrain, la mise en œuvre de cette nouvelle phase de la campagne risque cependant d'avoir du retard à l'allumage. Entre contraintes administratives et logistiques d'une part, et amertume d'avoir été exclus du dispositif pendant des mois d'autre part, les généralistes ne semblent pas vraiment dans les starting-blocks.

Une coordinationavec les pharmacies

«Je ne pense pas que nous pourrons commencer à vacciner avant huit jours, indique ainsi Jean-Jacques Galouye, généraliste à Montauban (Tarn-et-Garonne) et responsable «grippe» au sein de l'Union régionale des médecins libéraux de Midi-Pyrénées. Nous sommes censés organiser au préalable une réunion d'information avec les professionnels, et nous n'avons pas encore reçu la circulaire.» À Chilly-Mazarin (Essonne), le Dr Fabien Quedeville dit lui aussi «attendre des consignes officielles» pour démarrer. Deux exemples parmi d'autres.

Si les généralistes se félicitent de pouvoir enfin vacciner leurs patients à risque qui ne pouvaient pas se déplacer dans les centres et ceux qui le leur demandent depuis des mois, ils sont assez critiques sur les conditions pratiques. «Il est difficile de faire de la santé publique à 6,60 euros. À contrainte supplémentaire, il faudrait une rémunération adaptée» regrette Fabien Quedeville. Autre point d'achoppement : l'acheminement des vaccins. «Les médecins n'ont pas le temps d'aller les chercher dans des centres à des dizaines de kilomètres de leur cabinet» avancent plusieurs praticiens. Leurs principaux syndicats, comme la CSMF (Confédération des syndicats médicaux français), MG France, Union généraliste, plaident pour une coordination avec les pharmacies. «Les vaccins pourraient être stockés dans les 23 000 officines de l'Hexagone, les patients venant chercher leur vaccin en monodose comme ils le font habituellement pour la grippe saisonnière, propose Gilles Bonnefond, président de l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO). On ne fera pas de miracle, mais si on veut tenter de rassurer les patients, il faut leur proposer un circuit qu'ils connaissent : les pharmaciens et les médecins.» Selon lui, un tel système pourrait être mis en place en moins de dix jours.

Maintenant que l'épidémie est finie.......

_________________
La France deviendra dans moins de 20 ans la colonie de ses anciennes colonies ... V Poutine.
avatar
Dom

Messages : 320
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 73
Localisation : Bamako sur Seine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grippe A : les généralistes enfin autorisés à vacciner .

Message  Prior le Mar 12 Jan - 18:46

Bonne année à toutes et à tous , si ce n'est déjà fait .

Personnellement , mon Médecin traitant considérant que j'avais 3 raisons
'être vacciné , m'a dirigé vers le centre où tout était parfaitement organisé .
Ce qui m'a le plus frappé est la mobilisation d'autant de gens pour moi tout seul.
environ 10.000 habitants

A ce train , les restants à vacciner , le seront certainement par leur Médecin traitant .
Il y a peu de temps , il était question d'utiliser les Médicaux Militaires en renforts , tant les foules
se massaient dans des queues interminables , les foules n'étaient-elles pas celles qui
faisaient la queue devant des Cinémas ?

Les Soviétiques présentaient les queues devant chez Poilane le Super Boulanger
des élites , en sous titrant , à Paris queues interminables pour se procurer du Pain.
Famine Capitaliste.
avatar
Prior

Messages : 162
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 95
Localisation : Quand on commence à faire des concessions , on ne peut plus s'arrêter ! Elena Tchoudinova

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grippe A : les généralistes enfin autorisés à vacciner .

Message  Dom le Mar 12 Jan - 20:18

Je me souviens très bien de ce que disaient les soviets en voyant la queue devant certaines bonnes boulangeries.

_________________
La France deviendra dans moins de 20 ans la colonie de ses anciennes colonies ... V Poutine.
avatar
Dom

Messages : 320
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 73
Localisation : Bamako sur Seine.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grippe A : les généralistes enfin autorisés à vacciner .

Message  Val le Ven 15 Jan - 1:11

cheers





Basketball
avatar
Val

Messages : 98
Date d'inscription : 06/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grippe A : les généralistes enfin autorisés à vacciner .

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum