Glané sur le Net

Aller en bas

Glané sur le Net

Message  Prior le Sam 21 Fév - 19:26

ALAMUT
Sujet du message: Re: Être ou ne pas être (identitaire) ?
MessagePosté: 21 Fév 2009, 02:21


Messages: 39
Localisation: Itinérant
Serge Goldman a écrit:
En France, il y a selon les RG et des sources journalistiques 200 tarés nazis d'extrême-droite souvent psychotiques, pédophiles et j'en passe. Une bonne partie casse la gueule aux autres et une autre partie travaille pour les RG (il faut bien gagner sa vie
...)
*******************************************************************************************

PRIERE DE NE PAS MODIFIER CE TEXTE, merci. (Texte tout de même corrigé par le modérateur )

[b]Quelle horreur, imaginez à quoi, nous avons échappé, lors de la présidentielle 2002 si...?

Pour en avoir une idée plus exacte, après analyse et mure réflexion, je vous propose de décortiquer l’Histoire avec les yeux de l’enfance, ce fût mon cas.

En 1933, j’avais onze ans, avec mon père, nous avions voyagé en Allemagne, en Lettonie, en Espagne, en Italie. Puisque aujourd’hui il est question de Nazis d’extrême droite, je vous propose un texte. Je l’ai écrit il y a 10 ans, mon premier PC Disque Dur 4 Gigas Windows 98... Archives grillées par la foudre, donc réécrit de mémoire, certainement dans le désordre, sous l'effet en 3 heures de 2 comprimés de Paracétamol 1Gr. chaque.

Je n'ai pas le courage de tout placer, c'est pourtant nécessaire, dans un ordre chronologique. Les faits sont là, profitez-en, vous qui passez ici. J'accepte les contradictions, pour ce faire, inscrivez vous. Je n'engueule jamais personne, nous ne mangeons ni les parents ni les enfants !

Qui connaît le Horst Wessel Liede ? C’était l’hymne nazi. Quelques passages dont je me souviens :

Die Fahne hoch ! Die Reihen fest geschlossen ! S.A marschiert mit ruhig festen Schritt Kameraden, die Rotfront und Reaktion erschossen.

Bannière haute, les rangs bien vérouillés, les SA défilent d’un pas calme et ferme ! Fusillons les camarades du font rouge et les réactionnaires

Précisions : Le front rouge désignait les communistes. Les réactionnaires désignait toute la droite. Important, les Nazis désignaient les communistes (pas les socialistes). Les Nazis désignaient la droite, toute la droite, appelée réactionnaire. Qu’en était-il des socialistes ? Elémentaire, basons nous sur la doctrine marxiste.

Le Communisme est un aboutissement qui n’entrera en vigueur que lorsque le socialisme règnera sur toute la terre. Comparé aux religions, c’est la promesse du bonheur sur terre (très motivant). L'U.R.S.S, paradis des prolétaires de tous pays, la moité de la planète le croyait. Les Nazis, tout comme les Soviétiques, étaient des socialistes, des partis frères.

Les Nazis, leur propagande était en particulier à usage interne. But recherché : Population embrigadée, ne pas se disperser à l'extérieur, s’assurer en priorité la domination de l’Europe.

Les Soviétiques, par la révolution permanente, visaient à la domination de la planète. D’où espionnage, propagande, désinformation permanente et surtout s’inventer un ennemi permanent, d’où le concept de lutte des classes qui se prolongea quelques 70 années. Le fascisme, depuis 1922, après qu'ils lui aient collé tous les crimes nazis, en ont fait l'horreur absolue.

Nazis et Soviétiques, des partis frères, devinrent frères ennemis, ce qui n’efface en rien leur collaboration fraternelle. D’un côté : Union des Républiques Socialistes Soviétiques, de l’autre, Nazional socialist Deutsche Arbeïte Parteï signifie : Parti allemand des travailleurs socialistes et nationaux ! Les deux étaient en particulier Socialistes.

Alors, pourquoi des Nazis d’extrême droite ? Elémentaire, tellement simple que les citoyens lambda, habitués à avaler leurs doses quotidiennes de prêt a penser, ont perdu l’habitude de réfléchir, de ce fait, concept de dialectique marxiste, logique simpliste, elle fonctionne à la perfection.

L’URSS, paradis des travailleurs, donc gauche exemplaire, est agressée par l’Allemagne, en conséquence, les Nazis, logiquement désignés de droite. La gauche, ce sont les bons, la droite les mauvais , c’est ainsi que tout ce qui est décrété de droite par la gauche, devient nazis d’extrême droite.

Ceux qui étaient déjà nés à l’époque, doivent s’en souvenir, sur les affiches du parti communiste, De Gaulle était maquillé en Hitler, moustache, mèche de cheveux, croix gammée. Cela explique pourquoi, afin de contourner les clauses du traité de Versailles, l‘armée allemande faisait ses manoeuvres en territoires soviétique. Chacun avait accès aux armements de l’autre sauf, et là Staline roula Hitler dans la farine, en faisant construire en grand secret en Sibérie les Chars T-34, le meilleur et plus puissant des chars de la 2èmr guerre mondiale. Les 1ers T-34 avaient une suspension U.S.A. Leur moteur d’origine était un moteur d’avion de chez... B.M.W. Les T-34 firent leur apparition miraculeuse lors de la bataille de Moscou.

Les Soviétiques fabriquèrent en nombre plus réduit le Josip, le prénom de Staline et en son honneur. Indestructible épaisse cuirasse, canon très lourd, un énorme char de prestige, les obus ricochaient sur la cuirasse, pas assez maniable pour manoeuvrer face à des Tigres ou Panther, totalement inopérants.

La propagande soviétique, attaquait seulement le fascisme, jamais le nazisme, on n’attaque jamais un parti frère, les peuples soviétiques ne l’auraient pas compris. Tout ce qui précède, vous pouvez en trouver la confirmation dans les quotidiens de l'époque ou aux archives, si vous pouvez y accéder.

_________________
La Vérité


Rapporter le message
Haut
[/b]
avatar
Prior

Messages : 162
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 95
Localisation : Quand on commence à faire des concessions , on ne peut plus s'arrêter ! Elena Tchoudinova

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum