Les braquages de proximité en très forte hausse

Aller en bas

Les braquages de proximité en très forte hausse

Message  Joss le Sam 24 Jan - 18:03

Les derniers chiffres de la délinquance démontrent que les vols à main armée, en forte hausse en Ile-de-France, ciblent essentiellement les petits commerces.

Superettes, boucheries, librairies, stations-service. C’est la nouvelle « liste de courses » des braqueurs.
En 2008, en France, ces attaques, dites de proximité, ont explosé : 3 502 faits recensés (+ 20 %).
« Cette hausse s’explique par une banalisation du braquage », analyse Patrice Ribeiro, secrétaire général adjoint du syndicat de police Synergie Officiers.
Elle confirme surtout que les voyous ont une grande faculté d’adaptation.

« Plus rentable qu’une banque »
Aujourd’hui, les agences bancaires sont ultra-protégées (sas de sécurité, caméras…) et, surtout, les guichets ne recèlent plus de liasses de billets. Alors, pour empocher quelques milliers d’euros sans prendre trop de risques, les braqueurs s’attaquent de plus en plus aux petits commerces. « Faire une supérette en fin de journée, c’est plus rentable qu’une banque », lance ce policier. Quant aux boulangeries et aux stations-service, elles pâtissent de leurs horaires d’ouverture : « On peut les attaquer tôt le matin ou tard le soir », analyse Eric Draillard, directeur de la sécurité publique dans le Val-de-Marne.
Ces nouvelles cibles sont aussi celles de nouveaux braqueurs. Plus jeunes, souvent mineurs, « ils montent sur des vols à main armée comme ils iraient voler un GPS dans une voiture », pense ce policier. Peu sont lourdement armés. Une bombe lacrymogène et une arme factice constituent souvent leur arsenal. Quand la situation leur échappe, ils frappent ou fuient. Mais ils pensent à s’équiper de cagoules, de gants ; utilisent les deux-roues ou choisissent une cible près d’une station de métro pour favoriser leurs fuites. Ces malfrats ont souvent peu de conscience des dégâts causés sur les victimes et des risques qu’ils encourent sur le plan pénal. Récemment, à Paris, un groupe s’est attaqué à un fourgon blindé, armé d’une bombe lacrymogène. Sans succès. Cela démontre néanmoins que ces nouveaux braqueurs ne reculent devant rien.
Le Parisien
avatar
Joss

Messages : 404
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 66
Localisation : Le Pays de Pagnol

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum